4 février 2014

Et si on se disait les vraies choses…

Au début de janvier, ING Direct nous apprenait que le tiers des retraités canadiens retournent au travail parce qu’ils manquent d’argent. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce manque de ressources financières, dont une mauvaise planification. Soyons honnêtes, qu’on la planifie ou non, la retraite arrivera tôt ou tard. Vous pouvez choisir de fermer les yeux et espérer que tout ira bien, ou vous pouvez la planifier. Soyons terre-à-terre et brisons quelques mythes.

Je vais prendre ma retraite à 60 ans! 
Il ne faut pas oublier que nous vivons de plus en plus vieux. L’espérance de vie à 65 ans est maintenant de 84 ans pour les hommes et de 87 ans pour les femmes. Si vous commencez à travailler à 25 ans et que vous cessez à 60 ans, vous aurez passé presque autant de temps sur le marché du travail qu’à la retraite. Ça vous en prendra des sous pour couvrir plus de vingt ans de retraite!

Pas besoin d’épargner, les régimes publics seront suffisants
C’est vrai si votre objectif de retraite est d’avoir un revenu d’environ de 12 000 $ par année. Si vous désirez plus, vous devez compter sur le régime offert par votre employeur ou sur votre épargne personnelle. N’oubliez pas que la rente moyenne du Régime de rentes du Québec (RRQ) est d’environ 6 000 $ par année. Ajoutez à cela un autre 6 000 $ provenant du programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse et vous aurez un revenu annuel d’environ 12 000 $. Remarquez que vous pourriez être admissible au supplément de revenu garanti pour augmenter ce montant mais, de toute évidence, sans régime offert par votre employeur ou épargne personnelle, c’est un pensez-y-bien!

Quand j’en aurai assez de mon travail, je prendrai ma retraite! 
Avant d’en arriver là, il serait tout de même important de prendre le temps de bien planifier cette transition du travail vers la retraite. Plusieurs options s’offrent à vous et dans bien des cas, il peut être avantageux de retarder votre demande de rente du RRQ et de la Sécurité de la vieillesse. En effet, plus vous tardez à demander votre rente du RRQ, plus elle sera élevée. Dans certains cas, vous pourrez même doubler son montant. Ça mérite une réflexion.

Je m’occupe moi-même de ma planification financière!
Planifier soi-même sa retraite, ce n’est pas toujours une bonne idée. Oui, certains d’entre vous sont outillés pour le faire. Mais, selon un sondage sur la notoriété de la Régie des rentes du Québec, mené auprès de 25-64 ans :
  • 40 % ignorent les sources de revenus à la retraite
  • 21 % ne connaissent pas le pourcentage de revenu qu’ils doivent remplacer à la retraite
  • 30 % pensent qu’ils n’épargneront jamais ou commenceront à le faire seulement à partir de 50 ans.
C’est un constat inquiétant pour des gens qui pensent être capables de planifier leur retraite sans aide. Vous pouvez néanmoins faire un bon bout de chemin en utilisant, entre autres, des outils de calcul comme SimulR. Mais, faites-vous aider, c’est votre avenir qui est en jeu.

Découragé? Il ne faut pas! Prendre conscience de ces éléments en étant honnête avec soi-même : voilà un pas vers une bonne planification!

48 commentaires:

  1. Il y a un problème avec SimulR, car si je prend ma retraite à 60 ans et que je demande ma RRQ, par exemple, qu'à 63 ans, et bien, je me suis laissé dire par ma direction des ressources humaines que ma prestation RRQ serait nettement moins élevée que si je la demandais au moment même où je prend ma retraite (soit 60 ans). En effet, si j'ai bien compris ses explications, le calcul pour déterminer la prestation RRQ est une MOYENNE des 41 années de revenus de travail (moins les 6 ou 7 moins bonnes années). Or, comme j'ai travaillé et payé des cotisations RRQ lorsque je travaillais et que j'étais étudiant (durant une dizaine d'année), déjà là je suis désavantagé pour le calcul de ma moyenne puisque les premières années de cotisations étaient vraiment constituées de revenus annuels très faibles. Or, si en plus, on inclus l'ABSENCE DE REVENUS DE TRAVAIL entre 60 et 63 ans, cela aura comme conséquence de diminuer encore plus le calcul de ma moyenne pour ma prestation RRQ. Par conséquent, la méthode de calcul actuelle me désavantage et m'oblige à réclamer mes prestations RRQ aussitôt que possible au moment de ma retraite de la vie active même si je préférerais attendre 63 ou 65 ans pour la demander car le gain obtenu en retardant cette demande est grandement compensé par une diminution importante de mon revenu moyen. SIMULR ne permet pas de tenir compte de cette option et par conséquent, induit les utilisateurs en erreur !!!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Comme il est indiqué dans l’outil de calcul, SimulR considère que vous travaillerez jusqu’à ce que vous demandiez votre rente du Régime de rentes du Québec. Cet outil est simplifié et ne permet pas de faire vos calculs pour une retraite progressive ou une retraite complète débutant avant la demande de la rente RRQ. Je vous suggère donc d’utiliser SimulRetraite, qui est beaucoup plus complet et dont les calculs sont faits à partir de vos données personnelles. Vous aurez cependant besoin d’un code d’authentification ClicSÉQUR, dont vous pourrez faire la demande en ligne. Je vous suggère également de consulter un planificateur financier, afin d’avoir un portrait complet de votre situation financière à la retraite.

      Effacer
  2. À chaque fois que j'inscrit mes informations et clic sur suivant...tout s'efface. Votre site est non fonctionnel, pourquoi?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour,
      De notre côté, tout fonctionne avec les fureteurs Safari, Firefox et Explorer. Tout fonctionne également si nous testons la page à partir de mobiles et tablettes.

      C'est peut-être la configuration de votre ordinateur qui est en cause. Essayez d'utiliser SimulR à partir de notre site Web régulier www.rrq.gouv.qc.ca/simulr.

      Bonne chance!

      Effacer
  3. Comment savoir le montant qu'on recevra à 60 ans ?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Votre relevé de participation au Régime de rentes du Québec vous donne ce renseignement. Vous pouvez le consulter en ligne ou le commander par internet.

      Effacer
  4. Bonjour,

    Je fais des simulations à l'aide de SimulR et je n'obtiens pas les mêmes résultats qu'avec l'outil de mon employeur qui me versera une rente à prestation déterminée. Lequel utiliser?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. SimulR ne donne qu'un aperçu de ce que vous pourriez recevoir à la retraite.

      Puisque vous semblez prêt à faire une planification plus ficelée, consultez SimulRetraite qui utilise les données inscrites en votre nom au Régime de rentes du Québec et qui vous permet de saisir les paramètres de votre régime à prestations déterminées.

      C'est un outil un peu plus ardu à utiliser, mais les résultats sont beaucoup plus justes.

      Effacer
  5. Pour ma part, je crois qu'il est plus avantageux de réclamer le RRQ le plutôt (exemple: je calcul un montant mensuel multiplié pendant 5 ans(jusqu'à 65 ans).Par conséquent, de 60 ans à 65 ans j'aurai bénéficié de 5 années de RRQ. Suis-je dans le champ?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Pas nécessairement!

      Déterminer à quel âge demander sa rente du Régime de rentes du Québec dépend de plusieurs facteurs comme votre espérance de vie, votre état de santé et votre besoin d’argent.

      Pour vous aider à prendre une décision, voici deux outils :
      À quel âge demander sa rente de retraite? (vidéo de l’actuaire en chef du Régime de rentes du Québec)
      • Rubrique Web : À quel âge devriez-vous demander votre rente de retraite du Régime de rentes du Québec?

      Effacer
  6. Bonjour. Je consulte mon profil RRQ aux 6 mois me préparant à prendre ma retraite au tout début 2015. Une fiscaliste a établi les scénarios pour mon épouse et moi considérant nos pensions/Réer/p.v fédéral et RRQ...... la seule distinction entre mon dossier RRQ et celui de mon épouse est cette phrase dans son dossier ;"Si vous continuez à travailler, ces montants augmenteront chaque année."... comment savoir si j'ai contribué au maximum ? si je cesse de participer à 60. 5 ans le montant peut-il baissé su je ne le réclame qu'à 65.... actuellement il est de $1038 sur mon profil....merci à l'avance

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour Monsieur,

      En 2014, 1038 $ est le montant de la rente maximale à 65 ans que vous pouvez recevoir du Régime de rentes du Québec. C'est pour cette raison que vous ne pouvez bonifier son montant.

      Effacer
  7. Justement, si on disait les vrais choses : beaucoup de femmes qui sont divorcées avec la PLEINE responsabilité de ses enfants, ne sont tout simplement pas capables d'économiser pour la retraite. Et c'est vrai, qu'à partir de 50 ans environ, nous disposons d'un peu plus d'argent pour économiser mais....c'est un peu tard . Ceci est à cause que les enfants sont adultes et qu'ils sont partis faire leur vie (s'ils ne reviennent pas). Aussi, quand on ne perd pas son emploi....L'idéal pour une femme est de ne pas arrêter de travailler (enfant ou pas) et de trouver un emploi avec des avantages sociaux (ce qui n'est pas évident). Merci

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il est très difficile d'épargner dans votre situation. Toutefois, il demeure important de vous informer sur les sources de revenus sur lesquels vous pourrez compter une fois à la retraite.

      Pour ceux et celles ayant un revenu de 30 000 $ ou moins, les régimes publics devraient suffire à maintenir le niveau de vie. Mais, pour les autres, il faut penser à l'épargne.

      Par exemple, même si vous ne pouvez pas épargner le 100 $ par semaine que vous propose SimulR, épargnez ce que vous pouvez. Il sera toujours temps d'augmenter votre cotisation. Mieux vaut épargner 20 $ par semaine que rien du tout.

      Bonne chance!

      Effacer
  8. j'ai utilisé SimulRetraite et selon mes données ,je peux prendre ma retraite dans 1 ans à 55 ans. Le même exercice avec mon épouse indique un déficit de 200,000$ à 55 ans. L'outil ne combine pas les données ( pour un couple) ? Peut-on faire un estimé en combinant pour un individu la somme des REER et épargnes?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Malheureusement pas. SimulRetraite et SimulR sont des outils de simulation des revenus PERSONNELS à la retraite.

      Effacer
  9. M. Lizotte, j'aime le titre de votre blogue. Vous prenez soin d'aviser les gens de faire attention car rare seront les contribuables (5%) qui recevront la rente maximale.

    De plus, vous indiquez clairement : "Planifier soi-même sa retraite, ce n’est pas toujours une bonne idée."

    Alors comment se fait-il que vous permettiez la mise en place du RVER ? Mais n'aller pas croire que je suis pour une quelconque bonification du régime du RRQ. Bien au contraire. Car quiconque comprend le moindrement la fiscalité québécoise avec les interactions sur les diverses mesures socio-fiscales arrivera à cette vérité que vous n'osez dire : Tout ceci désavantagera le 80% des travailleurs sans régime de retraite !

    Ainsi comme le disait cette chère dame, l'idéal est de se trouver un emploi avec un régime PD ! Les autres devront continuer à mettre de l'argent de côté à la fois pour eux et pour les fonctionnaires municipaux, provinciaux et fédéraux. Alors que ces derniers bénéficient d'un beau cadeau d'au moins 50% !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. M. Robert, à la lecture de vos commentaires publiés récemment sur ce blogue, je comprends que vous n'êtes pas un adminirateur des RVER. C'est votre opinion et vous y avez bien droit.

      Toutefois, ces régimes permettront à 2 millions de travailleurs d'avoir accès à un régime d'épargne-retraite collectif offert par l'employeur à faible coût. En favorisant l’accumulation d’une masse critique d’actifs, les RVER permettront de réduire les coûts de gestion pour les cotisants, ce qui se traduira par un meilleur rendement et des revenus de retraite plus élevés.

      De plus, le fait de cotiser à un RVER ne veut pas dire qu'on planifie soi-même sa retraite. Aucunement! Le RVER est un outil d'épargne pour la retraite, au même titre que le sont les REER collectifs, RPDB ou RRS. Il ne s'agit pas d'un outil de planification. Je le répète, la meilleure façon de planifier pour sa retraite consiste à consulter un planificateur financier.

      Pour le reste, je vous rappelle que le gouvernement a tenu en janvier 2014 trois forums de travail paritaires visant à sauvegarder les régimes de retraite à prestations déterminées des milieux municipal, universitaire et du secteur privé.

      Effacer
  10. J'aimerais bien commencer ma retraite sois à 67 ou 70 ans memes. Hélas je reçoit une pension pour invalidité de la RRQ (et de mon employeur) et les paiements s'arrête à 65 ans.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. En effet, votre rente d'invalidité sera automatiquement remplacée par une rente de retraite quand vous atteindrez 65 ans, âge normal de la retraite. Vous n'avez donc pas à aviser la Régie ni à faire aucune démarche en ce sens. Le montant de votre rente de retraite sera réduit de 6 % pour chaque année (0,5 % par mois) où vous aurez reçu une rente d'invalidité entre 60 et 65 ans.

      Effacer
  11. Bonjour M Lizotte,
    je compte prendre ma retraite dans 1 ans et quelques mois, je voudrais bien prendre un planificateur financier, mais ou dois-je m'adresser et quel en est le cout?
    J'ai fait bien attention de prendre des REER tout au long de ma vie active, mais comme je devais voir moi même à les faire fructifier, il va de soit que je n'ai pas eu les rendements équivalent des gestionnaires de grande caisse de retraite. Est -il possible de tout transférer dans une de ces grandes caisses, et ainsi de les faire fructifier au même titre que les fonds de la RRQ ou de la caisse de dépôt et placement de Québec ou autre semblable parce que 4 5 ou 6% de rendement fait tout une différence sur 20 ans et plus?

    Merci à l'avance de votre réponse

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Pour répondre à toutes vos questions, je vous suggère de vous adresser à l'Institut québécois de planification financière. www.iqpf.org

      Effacer
  12. Bonjour,
    Existe-t-il sur internet un outil du calcul du décaissement d'un F.E.E.R. en tenant compte des 2 éléments suivants :le taux d'intérêt que le montant investi rapporte ( ex. 5%/an ) et le taux d'inflation annuel moyen ( ex. 2%/an ).Merci.
    Claude Beaudoin

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Une personne qui a toujours économisé toute sa vie et qui arrive a 65 ans avec 500,000$ en REER, que pensez vous de la stratégie de débuter à ce moment le decaissement sans toucher au RRQ et a la pension du fédéral, ainsi a 71 ans ces 2 pensions vont donner environ 22,000$ plus les REER rerstant, le taux d'impot ne sera pas catastrophique??

      Effacer
    2. Bonjour,
      C'est une discussion que vous devez avoir avec votre planificateur financier. Il considèrera avec vous, entre autres, les questions fiscales.

      C'est à partir de cette discussion que vous pourrez prendre un choix éclairé.

      Effacer
    3. Nous n'avons malheureusement pas un outil permettant le calcul du décaissement d'un FEER. Une petite recherche sur le Web vous permettra toutefois d'en trouver quelques-uns comme celui de l'Université du Québec à Trois-Rivières.

      Effacer
  13. Pour un retraité; est-il possible de cotiser à son REER avant 71 ans et pourvoir obtenir une déduction d'impôt.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Pour trouver la réponse à vos questions, je vous propose une petite lecture : Tout ce que vous devez savoir sur les RÉER, une capsule de Flash Retraite.

      Effacer
  14. Quand est-il du fractionnement des revenus avec la conjointe à la retraite. Est-ce admissible au 2 paliers de gouvernement, soit provincial et féféral ?
    Merci

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il est possible de le faire pour les 2 paliers de gouvernement.

      Pour en savoir davantage, visitez notre site Web et celui de l'Agence du revenu du Canada.

      Effacer
  15. Bonjour, SimulR devrais être sur un site sécurisé pour plus de protection de mes informations. Franchement décevant de votre part, cher gouvernement.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Rassurez-vous!

      En aucun cas vous ne devez inscrire votre nom ou votre numéro d'assurance sociale. Ainsi, aucune des données que vous fournissez ne peut être associée à vous directement.

      De plus, sachez que nous ne stockons aucune donnée. Le seul outil de calcul qui le fait à la Régie des rentes du Québec est SimulRetraite. Pour y avoir accès, vous devez avoir un authentifiant ClicSEQUR.

      Effacer
  16. Si votre objectif est de pousser les gens à se rendre dans une institution financière pour mettre en place des stratégies de retraite, c'est dans la poche! Car la grande majorité de ceux qui devraient utiliser votre simulateur ne sont pas habiletés à le faire et en ressortent avec encore plus de questions et de confusion.
    1 bon côté et un mauvais = booofffff!

    RépondreEffacer
  17. Personnellement, je trouve domage que les gens attendent si tardivement dans leur période active avant de se poser la "vraie question": quels seront mes revenus à la retraite? Comme M. Lizotte l'a si bien mentionné, le simulateur n'est que le premier pas vers votre planification en vue de la retraite. N'hésitez surtout pas à consulter un professionnel dans le domaine qui saura vous guider dans l'élaboration de votre plan et répondre à vos questions. Ils sont là pour vous!

    RépondreEffacer
  18. Souvent dans le cas d'employé de la fonction publique, la somme versé par le RRQ est déduit des somme versés par le REEGOP.
    Nos prestations sont réduite du montant équivalent à la RRQ, donc aucune augmentation de revenu.

    Il faudrait modifier vos simulations pour en tenir compte, il y quand même près de 500,000 personnes qui sont dans ce cas de figure.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Cette information n'est pas tout à fait exacte.
      Les revenus tirés de la RRQ sont basés sur les cotisations que vous aurez effectuées durant votre vie active. Le RREGOP, est celui que vous cotisez parce que vous êtes un employé de la fonction publique. Vous cotisez également selon votre revenu. Au moment de la retraite, vous pourrez compter sur ces 2 différentes sources de revenus.
      Voici une particularité du RREGOP: lorsque vous aurez atteint l'âge de 65 ans, il y aura "coordination" (diminution) des revenus du RREGOP.
      Pour ceux qui sont admissibles à la Pension de Sécurité de Vieillesse (PSV) dès 65 ans, vous sentirez à peine le changement. Pour ceux qui, comme moi, devront attendre d'avoir 67 ans avant de pouvoir en bénéficier, il y aura une diminution marquée qu'il faut planifier...

      Effacer
  19. À tous ceux et celles qui essaient de faire leur planification par eux-mêmes: avez-vous pris en considération l'augmentation du coût de la vie (inflation) ainsi que l'impôt à payer? Quel niveau de vie voulez-vous maintenir au moment de la retraite? Avec ce que vous avez mis en place, combien d'années serez-vous en mesure de le maintenir ce niveau de vie? Vos revenus seront-ils diversifiés afin de vous fournir des revenus qui seront également non-imposables? Si vous n'êtes pas en mesure de répondre à toutes ces questions, il est grand temps que vous consultiez un professionnel dans le domaine...

    RépondreEffacer
  20. Question sur le RRQ

    RépondreEffacer
  21. J'ai 60 ans et je veux travailler à plein temps jusqu'à ma retraite à 65 ans.Un ami m'a suggéré de retirer mon RRQ tout de suite et de le placer dans un REER. Est-ce une bonne idée?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Malheureusement, il n'y a pas une bonne réponse à votre question. Cela dépend de la situation de chaque personne. Pour vous aider à prendre une décision éclairée, consultez la page À quel âge demander sa rente de retraite sur notre site Web.

      Effacer
  22. Bonjour, J'ai 60 ans et 10 mois, je travaille et je n'ai pas demandé ma rente de retraite. D’après les estimations de la RRQ, ma rentre augmente tres peu/mois, même si je cotise la somme maximale.
    Par ailleurs, Luise (voir ex. sur le site de la RRQ) a demandé sa rente et continue de travailler, ce qui lui donne le droit à un Supplément à la rente de retraite d'environ 8$/mois pour un revenue de 22700$/an.

    Dans ce contexte, est-ce que c'est plus avantageux de demander sa rente de la RRQ et continuer de travailler, afin de bénéficier du ''Supplément à la rente de retraite'' (=revenue/an x0.5%) ou continuer de travailler sans demander la rente?
    Merci.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour, votre question n’est pas simple à répondre, car la situation personnelle de chacun est différente. Je vous conseille fortement de rencontrer un planificateur financier. Il considérera certains facteurs tels que votre niveau de rente, votre période de retranchement (15%), votre état de santé, l’indexation et l’augmentation de salaire (rente indexée et MGA), etc. Il vous aidera sans aucun doute à prendre une décision éclairée.

      Effacer
  23. Bonjour. J'ai 56 ans et je reçois une assurance salaire longue durée de la SSQ jusqu'à 65 ans et j'aimerais savoir : est-ce que je peux retirer ma rente ( RRQ) à 60 ans si oui il y aura-t-il une diminution de mon assurance salaire SSQ.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Vous pouvez demander votre rente du Régime de rentes même si vous avez des revenus de travail ou autres. Pour savoir si la rente du Régime affecte votre assurance de la SSQ, vous devez communiquer avec eux.

      Effacer
  24. Bonjour

    Je suis française d’origine, ayant immigrée au Quebec depuis 1998 ou j'ai toujours travaille depuis mai 1998, avec une intervalle de 4 ans d'octobre 2008 a juin 2012, ou j'ai travaille aux Etats-Unis.
    Voici la première question.
    De 1976 a fin décembre 1997, j'ai travaille en France ou je résidais.
    Lors du calcul de ma retraite RRQ, la retraite RRQ tient-elle compte du nombre des années travaillées en France pour calculer la durée maximale de travail au Quebec. Le simulateur ne permet pas de répondre a cette question (au moins je n'ai pas su m'en servir) et je n'ai pas su trouver la réponse a cette question, par aucun de vos services.

    Merci d'avance pour votre réponse

    AML

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Si vous avez travaillé à l’extérieur du pays, il est également possible que vous ayez droit à une pension étrangère. Retraite Québec a conclu, des ententes de sécurité sociale avec plus d’une trentaine de pays, dont la France. Ces ententes nous donnent le droit d’échanger des renseignements avec ces pays pour vous permettre de recevoir des prestations du régime étranger ou encore de devenir admissible à des prestations du RRQ. La somme qui peut être versée varie selon les cotisations au régime, le type de régime, etc. Notez qu'une pension ou une rente payée par un pays étranger ne réduit en aucune façon le montant de la rente de retraite du RRQ.

      Voici un lien qui pourrait vous intéresser : http://www.rrq.gouv.qc.ca/fr/programmes/regime_rentes/ententes_internationales/pages/ententes_internationales.aspx#liste

      Effacer
  25. Bonjour et merci pour votre réponse rapide qui est très appréciée. Mais ma question n'est pas exactement celle-la. Excusez-moi de ne pas avoir été suffisamment explicite. Laissez-moi la reformuler.

    Question 1: Est-ce que les années travaillées en dehors du Canada (de 1976 a 1997 et de 2008 a 2012) compte dans le calcul des prestations de rente RRQ.

    Le 16 septembre 2013 j'ai déposé une demande de pension de vieillesse française auprès du RRQ bureau des ententes SS, en même temps j'ai déposé mon dossier de paiement de rentes pour le Quebec, en indiquant que la date souhaitée de retraite serait soit celle du 1/01/2014 soit celle ou j'aurai atteint le plafond maximum que je pourrai percevoir.

    Question 2:
    Merci de me confirmer l'incidence sur le montant de retraite alloue et paye par le RRQ, fonction donc de ma durée de travail totale (étranger inclus) et sur le fait que ma retraite RRQ a commence a être paye en 2014.

    Question 3:
    Est-il possible de faire une réclamation dans le cas ou une des réponses aux questions 1 & 2 précédentes seraient positives.

    Merci encore de votre aide très précieuse.

    Sincères salutations

    AML

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour,
      pour discuter de votre dossier, je vous invite à communiquer avec notre bureau des ententes de sécurité sociale au numéro sans frais 1 800 565-7878, poste 7801. Notre bureau est ouvert de 8h à 17h du lundi au vendredi.

      Effacer

Abonnez-vous au Blogue de Frédéric Lizotte!