20 mars 2018

L’effet de la bonification du RRQ sur la planification financière de votre retraite

C’est maintenant chose faite! La bonification du Régime de rentes du Québec entrera graduellement en vigueur à compter de janvier 2019. C’est une excellente nouvelle, car cela permettra aux prochaines générations de personnes retraitées d’améliorer leur niveau de vie à la retraite en augmentant à la source leur épargne pour la retraite. Par prochaines générations, on parle des jeunes qui entrent actuellement sur le marché du travail. Ce sont eux qui bénéficieront pleinement de la bonification du Régime.

Ceci dit, la bonification pourrait aussi améliorer VOTRE propre retraite; voyons comment...

D’abord, vous n’êtes pas sans savoir qu’une fois à la retraite, vos revenus proviendront de trois principales sources :
  • la pension de la Sécurité de la vieillesse
  • le Régime de rentes du Québec
  • le régime de retraite de votre employeur, vos REER et vos CELI, selon votre situation personnelle.
Pour maintenir votre niveau de vie à la retraite, vous aurez besoin d’environ 70 % de vos revenus annuels bruts de travail. C’est une règle générale pour vous aider à maintenir votre rythme de vie actuel au moment de votre retraite et non une cible à atteindre à tout prix.

La pension fédérale de la Sécurité de la vieillesse couvre environ 15 % des revenus à la retraite (pour un travailleur gagnant 45 000 $). Quant au Régime de rentes du Québec, avant sa bonification, il en représentait au maximum 25 %, si vous demandiez votre rente de retraite à 65 ans. Autrement dit, environ 40 % de vos revenus provenaient des régimes de retraite publics, ce qui vous assurait ainsi un revenu de base.

Une fois à la retraite, il se pourrait cependant que ces revenus de base ne soient pas suffisants pour maintenir votre niveau de vie. Pour concrétiser tous vos projets, vous pourriez avoir besoin d’autres revenus, dont ceux provenant de votre régime privé de retraite et de votre épargne personnelle.


Épargner à la source : la meilleure option!


Si vous travaillez au Québec, vous devez cotiser au Régime de rentes du Québec. Le Régime, qui est en très bonne santé financière soit dit en passant, est obligatoire pour tous les salariés qui ont un revenu de 3 500 $ et plus.

À compter du 1er janvier 2019, le Régime de rentes du Québec sera composé de deux parties : le régime de base, c’est-à-dire le régime actuel, et le régime supplémentaire, qui est le résultat de la bonification du Régime. De nouvelles cotisations seront prélevées sur votre salaire et versées au nouveau régime pour ainsi permettre d’augmenter votre rente de retraite du Régime de rentes du Québec. L’augmentation de la rente sera proportionnelle aux cotisations versées.

Autrement dit, la bonification du Régime de rentes du Québec permettra une couverture plus généreuse pour l’ensemble des travailleurs actuels. Elle profitera cependant davantage aux travailleurs qui entrent aujourd’hui sur le marché du travail puisque ceux-ci y cotiseront plus longtemps.

On estime que la bonification du Régime de rentes du Québec sera à sa pleine maturité en 2065. Le taux de remplacement du revenu obtenu du Régime de rentes du Québec passera ainsi graduellement de 25 % à 33,33 %. À terme, les régimes publics, du fédéral et du provincial, couvriront désormais 48,33 % de vos revenus à la retraite, comparativement à 40 % avant la bonification.

Des exemples d’augmentation de la rente de retraite en fonction de l’année de naissance et des revenus sont présentés sur notre site Web. Consultez-les pour voir l’effet potentiel de la bonification sur votre situation personnelle.

Dans un prochain billet de ce blogue, je reviendrai plus en détails sur la bonification du Régime de rentes du Québec. À suivre…

8 commentaires:

  1. Une bonification appréciable, notamment dans le cas d'un salaire supérieur au MGA. Sans compter les augmentations possibles en reportant la rente jusqu'à 70 ans. Solution Actuaire+

    RépondreEffacer
  2. est-ce que votre prochain blogue sur les détails de la bonification du régime (augmentation de charges fiscales selon moi) sera affiché après les élections de l'automne 2018?

    On est rempli de vraies promesses électorales ces temps-ci.. faut surtout pas trop parler que ca va nous couter plus cher..

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Les cotisations seront haussées graduellement sur sept ans, soit de 2019 à 2025. L’information est déjà disponible sur notre site Web au www.retraitequebec.gouv.qc.ca

      Effacer
    2. maintenant que nous payons davantage de RRQ versus l'assurance-emploi, peut-on avoir la promesse (pas électorale svp) que le gouvernement ne viendra jamais piger dans notre caisse de RRQ pour remplir ses promesses, comme l'a fait le gouvernement fédéral avec l'assurance emploi en volant 6 milliard dans l'Assurance-Emploi? ou comme le gouvernmenent provincial est venue vider les coffres de la SAAQ?

      Je suis d'accord avec le principe de mettre plus d'argent de coté pour en avoir plus, a notre retraite.

      Mais je ne suis pas d'accord quand le gouvernement vient piger dans notre argent pour des promesses illusoires et une gestion corrompue.

      Au final, nous les citoyens, on paient toujorus plus et nous n'avons rien a dire.

      Par exemple, quand la caisse de dépot a perdu 40 milliard en 2008, et que le gestionnaire est parti avec des primes de départ, et il a été embauché par power corporation.

      Effacer
  3. La bonification du RRQ aura t-elle des effets au moment de son lancement en 2019, sur les citoyens qui sont actuellement prestataire d’une rente provenant du RRQ?

    RépondreEffacer
  4. Dans un souci d’équité, la bonification ne s’applique qu’à ceux et celles qui cotiseront à compter du 1er janvier 2019 dans le nouveau régime. Cependant, un retraité qui aurait des revenus de travail en 2019 ou après verrait son supplément à la rente de retraite bonifié en raison des cotisations additionnelles.


    RépondreEffacer
  5. Si moi prend ma retraite à 62 ans et ne travaille plus mais prend ma rente à 65 ans ma rente va elle être bonifier

    RépondreEffacer
  6. Bonjour, l'âge que vous choisissez pour commencer à recevoir votre rente de retraite du Régime de rentes du Québec a un effet sur vos revenus pour le reste de votre vie. Vous devez donc vous assurer que la somme que vous recevrez vous conviendra.

    Dans le régime actuel, à 60 ans, vous devenez admissible à la rente de retraite du RRQ. Si vous la demandez à cet âge, la rente sera réduite par rapport au montant que vous auriez touché si vous l'aviez demandé à 65 ans, et ce, pour la vie.

    En ce qui a trait à la bonification du RRQ, votre rente de retraite sera bonifiée uniquement si vous cotisez à compter du 1er janvier 2019 dans le nouveau régime. Par ailleurs, les montants versés par le régime supplémentaire seraient peu élevés durant les premières années en raison de l’accumulation partielle des prestations durant la période de transition retenue.

    RépondreEffacer

Abonnez-vous au Blogue de Frédéric Lizotte!